Tongariro National Park

[cml_media_alt id='1133']ChrisAnais[/cml_media_alt]Bon anniversaire Wellington ! En Nouvelle-Zélande, la loi accorde un jour anniversaire pour chaque province du pays, relatif à l’arrivée des premiers colons plus de 150 ans auparavant. Un (tout petit) peu d’histoire : l’anniversaire de Wellington est fêté au plus proche du 22 janvier, date à laquelle était arrivé le premier bateau (L’Aurora) abritant 150 colons en 1840. A l’époque, l’Aurora avait fait le trajet Londres-Wellington en 4 mois ! Heureusement pour nous les déplacements sont beaucoup plus facile de nos jours et décider d’aller randonner à plus de 300 km pour le week-end se fait très facilement. 

Nous avons donc profité pleinement de ce week-end de trois jours et sommes partis en direction du Tongariro National Park pour y retrouver notre groupe de randonnée. Co-voiturage pour commencer avec une copine française et l’organisateur de la rando, Ken, qui nous a gentiment emmené jusqu’à Ohakune. C’est là que nous avons passé les trois nuits du weekend, dans un immense châlet rien que pour notre groupe de quinze personnes. Petite présentation du déroulement du week-end et nous partons nous reposer afin d’être en forme pour les randos.

[cml_media_alt id='1130']Tongariro[/cml_media_alt]

Panorama sur le Tongariro crossing

Samedi matin, nous séparons les marcheurs en deux groupes et organisons les voitures. Faire le Tongariro crossing nécessite un peu de logistique car ce n’est pas une boucle. Il faut donc emmener au moins une voiture au point d’arrivée avant de commencer la marche. L’autre option du samedi est une journée de marche aux lacs Tama avec de magnifiques points de vue et une rando moins difficile. Nous avons une traversée du Tongariro prévue au mois de Mai, donc Anaïs a opté pour la marche des lacs afin de garder la surprise. Christophe, quant à lui fonce s’ajouter au groupe de la traversée du Tongariro.

Le Soleil est au rendez-vous, avec une petite brise nous gardant à la parfaite température, nous passons tous les deux une superbe journée avec des paysages à couper le souffle à perte de vue. Pour le Tongariro, il faut être un minimum préparé, la randonnée s’étend sur une vingtaine de kilomètres passant par plusieurs lacs d’un bleu émeraude. Superbe vue depuis le sommet sur le mont Ngauruhoe (aussi connu sous le nom du Mordor dans le Seigneur des Anneaux : c’est là qu’il faut aller si vous avez un anneau maléfique à détruire).

[cml_media_alt id='1132']Mont Ngauruhoe[/cml_media_alt]

Panorama : vue sur le Mordor

Le dimanche nous nous rendons aux chutes d’eau Waitonga, au gré d’une très jolie randonnée dans la forêt. Nous prenons notre lunch dans une magnifique hutte avec vue sur le mont Taranaki. Nous partageons un chili con carne maison tous ensemble pour le diner. Anais s’essaye aux dominos mexicains et Christophe affronte un randonneur aux échecs.

[cml_media_alt id='1134']stroleOnTheWoodenFloor[/cml_media_alt]

Randonnée vers les chutes d’eau

Lundi, nous terminons ce chouette week-end par une balade dans la forêt d’Ohakune avec le groupe. Puis, nous prenons la route direction Whanganui pour une pause déjeuner. Il n’y a à vrai dire que deux routes qui partent d’Ohakune en direction du Sud, donc nous sommes un peu fou-fou et décidons de rentrer sur Wellington par cette seconde option. Un stop pour manger une glace sur la route, puis un dernier arrêt pour acheter nos légumes chez le maraicher, et nous voilà de retour dans notre petite ville de Wellington, bien ressourcés grâce à ce week-end au top. On devrait vraiment faire ça plus souvent 🙂

One Reply to “Tongariro National Park”

  1. Sophie c.

    whaouu un très bon week end semble t-il et les paysages sont magnifiques ! Toujours aussi agréable de vous lire. A très vite via skype 😉

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *