Crémaillère et weekend dans le Wairarapa

[cml_media_alt id='1298']dsc_0849[/cml_media_alt]

Phare de Castlepoint

Après quelques weekends réservés au montage de meubles, emménagement et une crémaillère, nous profitons de la fête du travail pour visiter le Wairarapa, région à moins de deux heures de la maison, réputés pour ses vins, ses montagnes et sa biodiversité.

Encore une belle soirée avec nos amis du monde entier pour notre crémaillère : deux Sud-Africains, une Ukrainienne, trois Chiliens, une Lettonne, deux Kiwis, deux Anglais, deux Américains et quatre Français 🙂 La plupart était assis sur la moquette car nous avons juste un canapé 2 places et 4 chaises, mais ça n’est pas un problème, on est habitué. On a reçu des cadeaux, de quoi se sentir bien dans notre nouvelle maison.

[cml_media_alt id='1302']img_20161017_192303[/cml_media_alt]

Sachet compote réutilisable

Le dimanche nous allons a une conférence sur les produits renouvelables. Nous apprenons comment trier efficacement ses déchets. Pas si vert que cela, la Nouvelle-Zélande ne dispose pas des infrastructures permettant de recycler le plastique alors tout est envoyé en Chine dans des containers par bateau. L’organisatrice a fait ses débuts en prônant les couches lavables en Nouvelle-Zélande, les couches jetables représentant l’une des majeures sources de contamination des déchets. Même si le tri est quelque chose de pris au sérieux ici, nous sommes toujours étonnés par la quantité de sacs plastiques que l’on utilise. Au supermarché, toujours peu de sacs réutilisables, il y a de réel progrès à faire de ce côté là. La présentatrice nous présente des alternatives au film étirable, gobelets réutilisables. Certaines inventions sont tellement logiques, on ne comprend pas pourquoi on ne les utilise pas plus.

[cml_media_alt id='1299']img_20161022_182828[/cml_media_alt]

Maison en rondins de bois

Revenons-en à notre weekend dans le Wairarapa (cliquer ici pour voir la carte), nous prenons la route le samedi matin avec notre Mazda Demio, et passons prendre Christophe (un copain français) et Polina (une copine ukrainienne). Juste 1 heure et demie de route pour trouver notre logement pour le weekend au beau milieu de la campagne. Nous sommes entourés de prairies remplies de points blancs se déplaçant nonchalamment, c’est la saison des naissances des agneaux, c’est toujours très rigolo de les observer. Notre location est surprenante, nos hôtes nous expliquent qu’ils sont tombés sous le charme des maisons en rondins lorsqu’ils habitaient au Canada. Ils ont d’abord construit la maison où nous étions comme un essai et ont ensuite bâti leur maison principale sur le même modèle en plus grand. Leur première maison est maintenant louée de particulier à particulier. Feu de cheminée, rock des années 60 à 80 sur le tourne-disque, barbecue, le tout dans un cadre magnifique entouré de nos amis, que rêver de plus !

[cml_media_alt id='1300']img_20161022_182521[/cml_media_alt]

Vue de notre location à côté de Masterton

Le samedi après-midi, nous faisons une virée sur CastlePoint sur la côte Est. Falaises, mer agitée et phare font le charme de cet endroit mythique où seul un petit café opère. Nous mangeons le traditionnel Fish & Chips (Poissons frais panés avec des frites) et une randonnée d’une heure. Plus tard, nous reprenons la route pour notre logement.

 

[cml_media_alt id='1301']img_20161023_135404[/cml_media_alt]

Polina dans la montée

Le dimanche, nous entamons le sentier menant au mont Holdworth dans la parc de la forêt Tararua. Très jolie ascension mais assez difficile. 3 heures 45 minutes plus tard dont 800 mètres de denivelé, nous gagnons le premier refuge : YEAH ! Malheureusement, nous avons la tête dans les nuages, la visibilité est quasi nulle. Nous reprenons le chemin du retour et après seulement 10 minutes, une éclaircie nous offre une jolie vue sur la vallée et les environs. Retour à la voiture fatigués mais contents d’avoir relevé le défi, et retour au bercail pour un second barbecue (quand on aime, on ne compte pas).

Le lundi, fête du travail, course à pied pour Christophe et lecture pour Anaïs, puis nous reprenons tranquillement la route du retour pour retrouver Brooklyn, banlieue de Wellington où nous vivons à présent.

Quelques nouvelles photos à découvrir dans ‘Les dernières photos’

3 Replies to “Crémaillère et weekend dans le Wairarapa”

  1. céline

    Cela fait plaisir de voir qu’en Nouvelle Zélande aussi une prise de conscience se met en place concernant les déchets. Loin d’être au niveau “zéro déchet”, à la maison on a mis en place beaucoup de petits trucs qui évitent beaucoup d’emballage: le sac à pain, les produits d’entretien maison, le circuit de l’occasion, les rayons à la coupe avec mes tuptup… Il ne faut pas se décourager dans cette aventure! si des fois vous cherchez des idées, je pourrai vous filer le lien de quelques sites! bisous

    Reply
    • Anaïs

      Coucou, oui il y a tellement d’opportunites de gestes du quotidien qui contribuent a limiter notre impact !
      Avec plaisir, je veux bien quelques liens de sites, cela donne toujours quelques nouvelles idees a mettre en place a la maison et relancer la discussion avec les copains.
      Bisous

      Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *