Ça secoue chez nous

[cml_media_alt id='1318']3 gestes à retenir[/cml_media_alt]La nuit dernière, alors que nous dormions paisiblement, un tremblement de terre de magnitude 7.6 s’est déclenché dans la partie Nord-Est de l’île du Sud. La maison s’est mise à bouger et cela nous a réveillé instantanément, nous sommes allés nous réfugier rapidement sous un encadrement de porte. L’intensité a redoublé et donc parce que nous vivons dans une maison sur pilonnes dans les collines, nous avons préféré rejoindre l’extérieur par sécurité (et aussi parce qu’on a eu bien les frousses).

A peine après avoir ouvert la porte d’entrée, la secousse a pris fin. On n’a entendu aucun craquement ou bruit inquiétant, seul les portes de placard se sont ouvertes, rien de trop méchant pour nous.

[cml_media_alt id='1323']Photo prise ce matin proche de l'épicentre[/cml_media_alt]

Photo prise ce matin proche de l’épicentre

Christophe attrape son téléphone pour un rapide coup d’oeil sur Geonet, une application en temps réel rapportant tout tremblement de terre, tsunami ou éruption volcanique. 7.6 confirmé sur l’échelle de Richter, 30 secondes de secousse à 0h03, avec un risque de tsunami sur la côte Est et Wellington. Nous recevons quelques message sur nos téléphone pour savoir si tout va bien. Beaucoup d’amis vivent sur le littoral, les alarmes côtières se sont déclenchées, ils ont donc gagné les hauteurs les plus proches pour être en sécurité. Il s’agit d’un séisme sans précédent pour Wellington, nos amis d’ici nous ont reporté qu’il n’avait jamais subi un tel séisme dans le passé. Un autre m’explique que ce n’était pas si violent comparé celui qui a frappé Christchurch en 2011, le plus dévastateur de l’histoire en Nouvelle-Zélande.

[cml_media_alt id='1319']au 15ème étage, ça bouge pas mal ![/cml_media_alt]

Au 15ème étage chez notre ami Felipe à Wellington !

Nous recevons plein de messages dans l’heure qui suit, des amis nous envoient des photos de leurs appartements, c’est bien plus impressionnant que chez nous, tout est sans dessus dessous, un de nos amis avait son micro-onde qui pendait par le fil d’alimentation. Trois heures après, quelques grosses vagues s’abattent mais rien de bien méchant la défense civil lève l’alerte tsunami. Nous recevons un message de nos propriétaires pour confirmer que nous allons bien (et que la maison va bien accessoirement).

La nuit continue a être houleuse car les tremblements de terre de forte magnitude sont très souvent suivis de répliques. Comme vous pouvez le voir sur la photo tout en bas de cette page. Au moment où j’écris l’article, on a eu le droit à un 5.1, de la rigolade comparé à cette nuit. On ressent aussi des petites secousses, d’après les données Geonet, environ une toutes les 2 min aujourd’hui… C’est comme ci on avait tous Parkinson aujourd’hui (je sais la blague est nulle). Avec Anais on joue à celui qui est le plus proche de la magnitude réel, on peut voir les données instantanément, voir même avant de le sentir, l’onde de choc est plus lente que notre connexion Internet.

[cml_media_alt id='1320']Route de Kaikoura (île du Sud)[/cml_media_alt]

Glissement de terrain sur la route de Kaikoura

Les entreprises sont bien préparées, elles font partie d’un plan de continuité de service qui leur donne également accès à des réseaux de communication alternatifs. On a tous les deux reçu un message où nous devions confirmer que nous allons bien. Puis un autre nous disant que le quartier d’affaires de Wellington a subi des dommages, les bâtiments doivent être inspectés avant de pouvoir reprendre une activité normale. La défense civile en a interdit l’accès pour le moment, nous sommes donc à la maison en ce lundi. Il y a de grandes chances que ce soit la même chose demain : enfin une bonne nouvelle 🙂

Le pays est un peu stoppé car les bâtiments doivent être vérifiés ainsi que les lignes de chemins de fer et routes. Quelques maisons attendent d’avoir l’électricité de retour.

Quelques questions un peu inattendues et leurs réponses :

Est-ce que ça s’entend arriver ? Oui on peut entendre un séisme venir quelques secondes en avance, Christophe est un expert à cela avec son ouïe fine. Ca fait un bruit sourd de vieux camion qui arrive de très loin.

Est-ce que ça se voit ? Encore une fois oui, on n’avait jamais entendu parler de cela auparavant mais on a vu une vidéo prise cette nuit, les craquements de la croute terrestre libèrent des charges électriques et on peut donc voir souvent avant ou pendant un genre de halo lumineux ou des phénomènes lumineux qui peuvent s’apparenter à des aurores polaires (https://fr.wikipedia.org/wiki/Lumi%C3%A8re_de_s%C3%A9isme).

Est-ce que ça se sent ? hum pas vraiment non, quoique certaines personnes dans le passé reportent avoir senti une odeur de sulfure quelques jours/heures avant un séisme majeur.

[cml_media_alt id='1316']Séisme du 14/11/2016 et ses répliques[/cml_media_alt]

Données Geonet avec le gros vilain séisme en bleu

9 Replies to “Ça secoue chez nous”

  1. Sophie chauvet

    He ben impressionnant tout ça ! J’ai ressenti un tremblement de terre en dormant également quand j’étais en Roumanie, les bibelots de la chambre étaient tombés… mais je pense qu’il n etait pas à 7!!! En tout cas, rassurés de savoir que ca va!! Bises

    Reply
  2. Marie Soyer

    Lorsqu’aux infos en France ils ont parlé du séisme, notre premier réflexe a été de consulter facebook afin de savoir si vous étiez en sécurité ! Nous avons rapidement été rassuré ! Je pense qu’on peut rêver mieux comme réveil !
    Bisous à vous deux !

    Reply
  3. Marie-Anne et Flo

    Effectivement merci aux applis pour nous rassurer, heureusement que nous avons pu voir via Facebook que vous étiez en sécurité ! On espère que tout va rentrer dans l’ordre ! Gros Bisous !!

    Reply
  4. Albane

    Wow ! Merci pour ces nouvelles rassurantes en ce qui vous concerne, et aussi pour les explications fournies, instructif tout ça 😉
    Prenez soin de vous !
    Gros bisous

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *