Retour aux sources à Akaroa

Akaroa : depuis la terrasse chez Bob et Marylin

Pour les 30 ans d’Anaïs, Christophe s’est creusé les méninges et a réussi à trouver une super idée ! Cette année, ce sera un retour à Akaroa, là où nous avions débuté nos aventures il y a presque 3 ans déjà. Vous vous souvenez sûrement de nous en tenues de fermiers dans cette immense propriété avec une magnifique baie et des moutons à gogo. Christophe a donc recontacté Bob et Marylin afin d’organiser notre venue.

Cette année, nous voulons faire découvrir la propriété à Yannick qui est avec nous jusque mi-février. A notre grande surprise, nous apprenons que Bob et Marylin ont finalement vendu la ferme familiale l’année dernière et qu’ils sont désormais propriétaires d’une maison à Akaroa centre (avec une vue imprenable bien sûr). Ils sont très contents de nous recevoir et de nous faire découvrir leur nouveau nid douillet.

Repas chez Bob et Marylin

Nous décollons le samedi en début d’après-midi pour Christchurch. Pas de chance le vol est très tumultueux, au point que notre encas et boisson ne peuvent pas être servis à bord ! A l’arrivée, nous allons chercher notre voiture de location. Cette fois nous sommes chanceux : la dernière voiture de la gamme que nous avions réservée vient d’être prise, nous sommes surclassés dans un gros SUV. Christophe, le conducteur attitré, est aux anges 🙂

Une bonne heure plus tard, nous arrivons chez Bob et Marylin et sommes accueillis comme de vieux amis. Ils nous ont concocté un énorme gigot d’agneau avec des légumes au four, cela nous rappelle énormément les plats qu’ils nous avaient faits découvrir quelques années auparavant. Que c’est plus facile de communiquer et d’échanger cette fois comparé à la dernière fois ! Petite confession de Marylin, qui a reçu chez elle des dizaines voire centaines de jeunes voyageurs : les Français sont selon elle les derniers de la classe en anglais, ce qui nous fait bien rigoler. Quand on repense à notre niveau de l’époque on se dit qu’on n’avait pas aidé à changer son opinion…

Goughs Bay

Dimanche nous nous réveillons sous la pluie. Malheureusement, le temps ne s’arrange pas au cours de la journée et cela tourne en tempête. Pluie diluvienne et vent à 150 km/h, pas de quoi s’aventurer très longtemps dehors… Nous allons très rapidement dans le centre d’Akaroa pour visiter en courant la ville et s’abriter dans un restaurant. Que faire avec un temps horrible, humm, aller au cinéma, non ?! malheureusement nous ne sommes pas les seuls à avoir cette idée, plus de places disponibles. Nous nous réfugions chez Bob et Marilyn, ils ont même allumé la cheminée au beau milieu de l’été, c’est pour dire… On passe notre après-midi et soirée à regarder le sport à la télé en buvant des coups. Petite anecdote rigolote : on apprend que leur fille attend un bébé qui est prévu pour le 13 avril, exactement comme Anais !

Goughs Bay avec Yannig

Comme le dit l’adage “après la pluie, le beau temps”, nous profitons d’un magnifique lundi pour visiter Akaroa et faire les petites boutiques de la ville. Nous retournons au cinéma, cette fois nous pouvons voir notre film, nous optons pour Moana, le nouveau Walt Disney (sous le nom Vaiana en France). Très intéressant car c’est une histoire qui se passe par chez nous, on y retrouve énormément de la culture Maori.

Ensuite, nous décidons d’aller à Goughs Bay pour revoir la ferme. Même si Bob et Marylin ont vendu leur bien, ils ont gardé un accès à la baie et quelques hectares sur la côte. On y a retrouvé la colonie de phoques, ils sont bien dodus à cette période de l’année. Et tout au bout de la plage, un penguin se faisait bronzer au soleil ! Yannick et Christophe font une belle balade, pendant qu’Anaïs se repose dans la voiture.

Tramway à Christchurch

Le lendemain matin, nous reprenons la route pour Christchurch sous un beau soleil. Nous visitons le jardin botanique et faisons une balade dans la ville. 3 ans après, la ville a encore bien changé, les buildings endommagés par le gros tremblement de terre de 2011 sont détruits et reconstruits au fur à mesure. On s’attendait à voir très peu de zones sinistrées mais il y a encore beaucoup à faire. Le soir nous regagnons Wellington pour reprendre tous les 3 le travail le lendemain matin.

 

One Reply to “Retour aux sources à Akaroa”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *