Notre grossesse en Nouvelle-Zélande

Bientôt trois

Comme vous le savez désormais, nous sommes à quelques semaines (voire jours) de changer nos vies pour toujours. Notre petit bébé s’apprête à pointer son petit nez et c’est pour nous l’occasion de revenir sur le suivi anténatal en Nouvelle-Zélande. Petite note : cet article se base sur notre expérience et celles de nos amies proches, peut-être que cela ne reflète pas la réalité de la majorité des femmes en Nouvelle-Zélande.

Première étape après le test de grossesse : décider comment et surtout par qui l’on souhaite être suivie. Les options sont : une sage-femme indépendante, ou un obstétricien (il faut cependant trouver une sage-femme pour les visites à domicile après la naissance), ou le médecin de famille (seulement si il a un diplôme complémentaire en Obstétrique), ou enfin suivi à l’hôpital sans avoir de praticien attitré. Personnellement, nous avons rapidement fait le choix de la sage-femme qui gère tout de A à Z, jusqu’à six semaines après la naissance. Il est bien sûr possible de changer d’avis en cours de route, que ce soit changer complètement d’option ou simplement de sage-femme si le courant ne passe pas. Comment avons-nous choisi notre sage-femme ? Les sages-femmes s’inscrivent sur un site Internet ‘Trouvez votre sage-femme.com’, sur lequel elles expliquent leur philosophie sur la grossesse et la naissance, ainsi que leur disponibilité. Elles s’occupent en général de 4 ou 5 femmes par mois (multiplié par le nombre de mois de grossesse) ce qui leur donne pas mal de travail.

Pour nous, c’est prévu pour le 13 Avril

Premiers tests de routine (vers 6-7 semaines) : une fois la sage-femme choisie (une demande par email ou par téléphone suffit) elle se charge de vous envoyer un courrier contenant une ordonnance pour une prise de sang et une échographie. La prise de sang se fait rapidement pour s’assurer qu’il y a bien une grossesse en cours. Puis l’échographie permet de dater la future date d’accouchement. A ce moment le bébé ressemble à une petite bille de la taille d’une lentille, l’échographie suivante est beaucoup plus impressionnante 🙂

Première rencontre avec la sage-femme (vers 10 semaines) : le but de cette première visite est surtout de faire connaissance, parler de son mode de vie et grosso-modo comment on envisage sa grossesse et son accouchement. La sage-femme nous donne toutes les informations nécessaires à ce début de grossesse, et pas mal de documentation à lire. D’ailleurs, pas évident de rester discrète au boulot quand on revient du rendez-vous avec les bras remplis de bouquins sur la grossesse et les bébés 🙂

Bébé à 12 semaines

Echographie des 12/14 semaines ou la première rencontre avec son bébé : cette échographie est celle qui permet de vérifier s’il y a un ou deux bébé(s) (OUF il n’y en a qu’un) et s’il montre des indices d’une éventuelle trisomie. Ce test est couplé par une prise de sang qui va permettre de donner des statistiques assez précises sur ce risque de trisomie. Pour les futurs parents c’est surtout l’occasion de voir son bébé pour la première fois et parfois même le voir bouger. Un moment intense et plein d’émotions 🙂

Second rendez-vous avec la sage-femme (vers 15 semaines) : on prend connaissance des résultats des tests (s’il y a quoi que ce soit d’anormal, elle prend contact immédiatement). C’est toujours un rendez-vous d’échanges avec toutes les questions et petits tracas quotidiens que l’on souhaite signaler. La sage-femme vérifie également notre tension.

Echographie des 20 semaines

Echographie des 20 semaines ou la révélation du sexe du bébé (si on le souhaite) : c’est l’échographie qui vérifie que tout semble normal (notamment cerveau et cœur bien formés, 10 doigts et 10 orteils, etc.), que le bébé a bien grandit et c’est aussi le moment où l’on peut savoir si on attend une fille ou un garçon (en espérant que le bébé veuille bien montrer). Pour rendre les choses un peu plus rigolotes, nous avons demandé à la radiologiste de nous écrire le sexe sur un bout de papier, histoire de pouvoir recevoir la nouvelle dans l’intimité. Le soir même nous avons découvert avec joie que nous attendions un petit garçon 🙂

Ecoute du coeur: 142 pulsations par minute!

Rendez-vous suivant avec la sage-femme (vers 20 semaines) : nous faisons le point sur l’échographie, nous discutons et posons nos questions. Elle nous explique simplement les options et nous laisse toujours prendre nos propres décisions. Pour nous, le placenta étant situé un peu bas, nous aurons une échographie de contrôle à 32 semaines. Quand il n’y a aucun problème, il n’y a pas forcément d’échographie après la 20e semaine, c’est au cas par cas. Cette fois, en plus de la prise de tension, nous pouvons enfin écouter le cœur du bébé. On l’entend d’abord remuer dans son bain, puis nous arrivons à entendre le battement régulier. Il est en pleine forme.

Les rendez-vous suivants sont espacés de 4/5 semaines jusqu’à 35 ou 36 semaines. Toujours les mêmes vérifications (tension et cœur du bébé). La future maman doit être à l’écoute de son corps et signaler tous symptômes qui paraissent bizarres car il n’y a pas d’autres examens médicaux. On refait toutefois une dernière prise de sang à 26/28 semaines, qui est généralement accompagné du test de glucose. Ce test est fortement recommandé en Nouvelle-Zélande car c’est la seule façon de savoir si la maman a du diabète pendant sa grossesse. Il s’agit de boire une boisson contenant 50 g de glucose en quelques minutes et de voir ensuite comment le corps a assimilé ce sucre après une heure. N’ayant aucun facteur à risque et une échographie programmée quelques semaines plus tard (vérifiant ainsi que le bébé n’est pas trop gros) nous avons pris la décision de ne pas faire ce test.

Notre bébé à 32 semaines, ça fait un peu Alien.

Notre échographie des 32 semaines se passe super bien : le placenta est bien remonté, bébé est en super forme – on l’a même vu cligner des yeux en direct !! Nous avons la confirmation que c’est un garçon et que son poids est dans la moyenne pour son âge.

Notre prochain rendez-vous avec la sage-femme est la semaine prochaine (semaine 38) puis sera toutes les semaines jusqu’à la naissance. Les rendez-vous seront ensuite deux fois par semaine si le bébé a décidé de rester un peu plus longtemps au chaud 🙂

Concernant le coût, tous les rendez-vous médicaux sont gratuits à partir du moment où l’on a un visa d’au moins 2 ans en Nouvelle-Zélande (ou statut de réfugiée).

Dans notre prochain article nous vous présenterons le programme de nos cours anténataux et cours d’allaitement. Désolés pour les fans de paysages néo-zélandais, nous avons d’autres priorités en tête ces temps-ci. Allé on vous en met une quand même 😛

Houghton bay le 17 Mars 2017

10 Replies to “Notre grossesse en Nouvelle-Zélande”

  1. FUSEAU BARBARIN

    Et la chambre du bébé est prête?vous avez comparez tous les modèles de pousettes avant de choisir… et aussi la tenue de naissance;) et pour finir le prénom…?

    Reply
    • Anais

      Oui la chambre est prête, ça fait même quelques mois 🙂
      On n’a pas encore de poussette, on va essayer le portage au début.
      Pour le prénom, normalement c’est choisit, mais il faut voir si ça lui va bien 🙂

      Reply
  2. Papy Didier

    PRÉDICTION :

    Date de naissance : 6 Avril
    Poids : 3,680 kg
    Longueur : 49 cm
    Durée de l’accouchement :4h25
    Péridurale :Non
    Coupé le cordon : Oui ( mais ce seras très dure pour toi ,tu pourra tomber dans les pomme après )
    Bisous

    Reply
  3. Romy

    Ah le dernier mois ! (Le plus long lol)
    Courage, Patience, et profites-en pour te faire chouchouter !!!
    Le prochain article sera peut-être le bon alors ! 🙂
    Du coup tu es en congé mat’ ? Ça se passe comment la bas, ca dure combien de temps ? Beaucoup d’écart entre les pays a ce sujet. Et congé paternité ?
    Bisous

    Reply
    • Anaïs Post author

      Coucou, merci pour tes questions, je ferai un petit topo dessus rapidement 🙂 Encore une petite semaine de boulot… On a 18 semaines de congés maternité ici et le papa a deux semaines non rémunérées (sauf accords particuliers dans certaines entreprises). Bisous

      Reply
  4. gerard etdominique ERNOULT

    date de naissance : samedi 08 /04 2017
    poids : 3 Kg 380
    longueur : 51 cm
    durée accouchement : 7H30
    péridurale : non
    couper le cordon : oui ( rigolade !! rigolade !! )

    bonne fin de grissesse et bon courage à vous 2 pour ces derniéres semaines qui ne vous apporteront que du bonheur ( paroles de papi et mamie …..)
    grosses bises des varannais de la rue fleurie !!!!!!!

    Reply
  5. Jean-Christophe

    Date de naissance : Mardi 4 Avril à 22h50 😉
    Poids : 3,200 kg
    Longueur : 48 cm
    Durée de l’accouchement : 9h30
    Péridurale : Oui
    Coupé le cordon : Oui

    Bises à tous les 2 et bientôt 3.

    Reply
  6. mamie Pascale Gachiniard

    date de naissance : 05 avril
    poids : 3.160 kg
    longueur :51cm
    durée : 5h 45
    péridurale : oui
    cordon : oui parce que le papa va être courageux
    prénom : je pense à un prénom anglais

    Reply
  7. ERNOULT GERARD

    Toutes nos félicitations pour la naissance de vôtre petit MARTY .
    Au niveau pronostic , on s’est trompé sur toute la ligne .!!!!!
    Bises en provenance de la France .

    Dominique & Gérard

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *