3 ans déjà !

Le 8 mai 2014, nous arrivions en Nouvelle-Zélande avec nos sacs à dos, une adresse sur un bout de papier pour notre logement les premiers jours et un téléphone qui ne fonctionnait pas à l’étranger. Et pour être honnête, nous étions aussi stressés qu’excités de voir ce qui allait venir. Je me rappelle encore des fois où on devait interagir avec quelqu’un et qu’on se regardait en pensant “j’espère que ce n’est pas mon tour de parler ou de répondre au téléphone”. Alors si on nous avait dit que 3 ans plus tard, nous vivrions dans une jolie maison de la capitale, qu’on exercerait chacun un job dans notre corps de métier qui nous plaît et qu’on aurait un petit bout de chou d’un mois, je pense que nous aurions eu beaucoup de peines à le croire.

Même si nous sommes passés par des étapes pas toujours faciles comme la barrière de la langue, une culture ou mode de vie différents de ce que nous avions toujours connu, 3 ans plus tard, on ne regrette vraiment rien de notre aventure. Vivre dans un pays demande beaucoup d’énergie car il s’agit de bien plus que de seulement le visiter. On a vite tendance à penser que ça se passe comme dans notre pays natal mais beaucoup de choses diffèrent. Chaque étape requiert plus ou moins d’attention : avoir une voiture par exemple ; Où en trouver une ? Quelles questions poser (comment dit-on vidange ou courroie de distribution par exemple) ? Y a-t-il un équivalent du contrôle technique ? Quels sont les modèles les plus répandus ? Comment contracter une assurance ? Chaque étape vient avec son lot de questions et son apprentissage. Cela est vrai pour tous les domaines, même le plus trivial (aller chez le coiffeur, ouvrir un compte en banque ou encore expliquer une recette de cuisine à quelqu’un…).

Comme le dit l’adage : “ce qui ne tue pas rend plus fort”. On se sent vraiment progresser et capables d’accomplir les défis les plus complexes, nous avons su repousser nos limites. C’est aussi ce qui rend ces premiers mois très enrichissants, nous avons fait face à de nombreux challenges mais nous avons tellement appris en retour. Ça nous a aussi donné une énergie considérable, ouvert notre esprit sur le monde et nous a donné de belles leçons de vie. On apprend beaucoup sur soi même en se mettant dans des situations inconfortables, notre capacité d’adaptation a grandit en flèche, on se sent pousser des ailes.

Tout cela à contribué à l’arrivée de Marty. Trois ans après, on était prêts pour cette nouvelle étape. Et quelle joie d’être parents ! Même si tout ne sera pas toujours facile, un regard, un sourire nous ferons oublier tout les petits malheurs qui ont précédé.

On vous laisse avec le Premier article en Nouvelle-Zélande : les premières impressions s’il vous prend l’envie de le relire. N’hésitez pas à nous envoyer de vos nouvelles par email, cela nous fait extrêmement plaisir.

5 Replies to “3 ans déjà !”

  1. Jean-Christophe

    Plusieurs mots me viennent à l’esprit : admiration, courage, respect, défi.
    Félicitations à tous les deux, cette aventure est une véritable mine d’or pour le reste de votre vie, et celle de Marty qui va obligatoirement s’en nourrir aussi.
    A bientôt.
    Jean-Christophe

    Reply
  2. Fabi et Nico

    coucou,
    oui, quel magnifique challenge. Nous avons en plus le plaisir de vous lire régulièrement, merci de vos partages.
    nous voyons bien en effet que cette belle aventure vous enrichit sur tous les plans, c’est chouette.
    gros bisous d’ici.
    les cousins Thurault

    Reply
  3. gachiniard didier

    Bravo les enfants, nous sommes fiers de vous, d’où l’expression ( impossible n’est pas français ).
    Il faut du courage et de la volonté !
    Nous , en temps que parents, nous avons appris à accepter votre choix, la technologie nous a bien aidé.
    Aujourd’hui avec la venue de Marty , nous sommes comblés.
    On vous aime fort tous les trois.
    Papa, maman

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *