Retour sur les 10 clichés du touriste en Nouvelle-Zélande

En regardant les statistiques de notre blog, nous nous sommes rendus compte que notre article sur les 10 clichés du touriste en Nouvelle-Zélande était notre article le plus populaire (plus de 2000 visites). Quatre ans plus tard, retour sur ces phrases qui nous font toujours sourire, et sur les différences qui nous ont vraiment marquées.

Revenons ensemble sur ces 10 clichés qui caractérisent la Nouvelle-Zélande aux yeux des Français.

Alors, vous allez manger et tondre des moutons ?!

Manger de l’agneau et du mouton, oui il est vrai que c’est assez commun ici. Ceci dit, la viande de mouton se vend assez cher, plus cher que le mouton de Nouvelle-Zélande que l’on trouve en France, c’est un comble, non ?! Cela est dû à la taille du marché néo-zélandais, pour rappel il n’y a que 4,7 millions d’habitants, alors comparé au marché français qui est 14 fois plus grand, les grossistes NZ n’obtiennent pas les mêmes prix forcément (même lorsque l’on ajoute les frais d’exportation). Nous n’avons malheureusement pas pu tondre de moutons nous-mêmes, mais avons vécu une superbe expérience de passage d’échographies de 2000 brebis.

Alors, vous allez voir les All Blacks ?!

Oui, nous avons eu l’opportunité de voir un match entre l’Afrique du Sud et les All Blacks au stade de Wellington, et également de voir la parade triomphante de retour des All Blacks après avoir gagné la dernière Coupe de Monde. Ce sont vraiment des légendes ici, incroyables d’avoir autant de talent avec une si petite population, beaucoup d’entre eux viennent de la campagne et deviennent des supers stars. Les derniers matchs étaient une série contre la France, 3 matchs à 0, sans commentaire.

Alors, vous allez apprendre le haka ?!

Pour rappel, il s’agit d’une danse ancestrale du peuple Maori, aujourd’hui popularisé par les matchs de rugby.

Ahah, oui, la preuve en images (à 4min20 dans la vidéo):

Alors, vous allez visitez le pays des Hobbits ?!

Pour rappel, ce sont les semi-hommes à pieds poilus et oreilles pointues inventés par Tolkien dans la trilogie du Seigneur des Anneaux

Une belle journée à Hobbiton, article ici avec plein de jolies photos.

Alors, vous allez boire des bières avec des Maoris qui font deux fois votre taille ?!

Oui et non, nous avons eu l’occasion de boire pas mal de bières avec des Kiwis, qui sont effectivement en général assez grands et costauds. Par contre, nous avons peu, voire pas d’amis Maoris. Les principales raisons sont qu’il y a moins de Maoris à Wellington qu’à Auckland, mais surtout qu’il n’y a pas ou très peu de Maoris là où nous travaillons et comme c’est surtout avec nos collègues que nous buvons des bières…

Alors, vous allez revenir couverts de tatouages Maoris ?!

Il est vrai que 20% des Kiwis ont au moins un tatouage, et quasi 50% des Maoris sont tatoués. Nous, on n’a pas franchi le pas mais c’est très commun. Un bon nombre de Maoris sont également tatoués sur le visage.

Alors, vous allez faire du saut à l’élastique ou du parapente ?!

(peut être remplacé par toute autre activité à sensations fortes…)

Quelques expériences sympas à Taupo. Bon nous ne sommes pas les plus courageux quand il s’agit de sensations fortes, mais on a bien compris que la Nouvelle-Zélande est en effet un petit paradis pour les chercheurs d’émotions fortes, surtout à Queenstown et Taupo.

Alors, vous allez manger du mouton et du kiwi ?!

Nous avons parlé du mouton un peu plus haut, le Kiwi nous en mangeons quasiment toute l’année. Nous avons d’ailleurs découvert le Kiwi Gold ou Kiwi doré qui est plus doux que le kiwi vert et dont la peau est bien différente car sans petits poils. Nous avons rencontré quelques personnes qui croquaient leur kiwi doré comme si c’était une pomme, étrange ! 🙂 Comme la plupart des fruits et légumes, la peau contient beaucoup de vitamines et c’est plutôt une bonne chose à faire.

Alors, vous allez en prendre plein les yeux et voir des paysages magnifiques ?!

Ah ça, mille fois oui. On ne peut même pas lister tous les articles qui parlent de paysages incroyables. Chacune de nos vacances ou juste escapades à Wellington et aux alentours sont toujours à couper le souffle.

Alors, vous allez vous faire dorer la pilule sur des plages paradisiaques ?!

Pour rappel, l’été commence vers novembre/décembre…

Celui-là c’est un vrai cliché qui est plus dans nos rêves que dans la réalité. Si nous habitions tout au nord, vers Auckland, oui nous aurions sûrement l’occasion de faire bronzette l’été, mais à Wellington, c’est un peu différent.

Quelques différences qui nous ont le plus frappées

Noël en été

On commence à s’y habituer, mais passer Noël en shorts à faire des barbecue à la plage, ça fait vraiment tout drôle. A l’inverse, c’est comme s’il manquait quelque chose quand on est au coeur de l’hiver sans décorations de Noël et sapins.

 

Jours fériés

Il y a 11 jours fériés, comme en France. La bonne nouvelle pour nous c’est qu’ils sont garantis c’est-à-dire toujours reportés au lundi quand ils tombent un week-end. Et la palme d’or revient aux semaines de Noël/Nouvel-An avec 25 et 26 décembre + 1er et 2 janvier qui sont tous fériés.

Les horaires de travail et repas

Pour nous qui travaillons dans des bureaux, on commence vers 8h-8h30 avec juste une petite pause déjeuner et finissons vers 16h-16h30. On mange plus tôt que dans les maisons de retraite en France ! Bien que le déjeuner soit à midi, le diner est entre 17:30 et 18:30. Les barbecues sont une tradition nationale, on est généralement attendu pour 15h et on mange vers 16h00, un peu comme un deux-en-un déjeuner et diner à la fois.

S’habiller chaudement en hiver, pourquoi faire ?

Les Kiwis sont habitués au froid, c’est le moins que l’on puisse dire ! Certains osent les débardeurs et tongues en hiver. Les écoliers sont en pantalon ou short en hiver et les écolières en jupe (ils/elles portent l’uniforme) et pas souvent en collant malgré des températures proche de zéro degré Celsius. Même chose pour les maisons où le double vitrage reste un luxe et l’isolation souvent médiocre.

Les supermarchés

Le plus grand supermarché de la capitale est probablement de la taille du supermarché d’une petite ville de 5000 habitants en France. On gagne beaucoup de temps, il y a 1, 2 ou 3 options maximum par produit, probablement dû au besoin d’importer. Les caissier(e)s sont vraiment sympas, ils vous demande toujours comment ça va, comment se passe votre journée, etc. Il y a toujours une seconde personne pour mettre les articles en sacs. Malheureusement, les sacs plastiques sont toujours distribués à grande échelle, certains magasins commencent enfin à les bannir (c’est pour le 1er janvier 2019), le gouvernement est un peu laxiste sur le sujet.

Bring your own / bring your plate

Bring your own est souvent indiqué par BYO sur les restaurants, qui veut dire que l’on peut emmener les boissons et les prendre avec son repas, c’est assez commun et très populaire chez les étudiants. Bring your plate veut littéralement dire ‘ramène ton assiette’ bien évident on parle du contenu. On se fait inviter mais il est commun d’emmener un plat à partager et/ou dessert/boissons, surtout pour les après-midis barbecue.

Immigrants/parents

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : plus d’une personne sur 4 née dans un autre pays. L’immigration s’explique par un niveau de vie élevé, pays anglophone et un passport très bien noté qui peut s’obtenir en 5 ans. Au travail, donc dans le secteur de l’informatique, on est proche du 50/50, c’est vraiment génial ce mélange culturel, on en apprend tous les jours.

Petit-déjeuner et pot du vendredi

La coutume est de faire un snack du matin vers 10h une fois par semaine avec son équipe. Les classiques sont les roulés aux saucisses, les mini quiches et les muffins. La plupart des entreprises offrent le pot du vendredi, souvent vers 16h. Bières, vins ou boissons non alcoolisé accompagnés de fromages, crackers et humous, et chips.

Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas, à bientôt !

One Reply to “Retour sur les 10 clichés du touriste en Nouvelle-Zélande”

  1. didier et pascale Gachiniard

    C’est génial de revoir cette vidéo, super souvenir.
    Nous apprécions toujours d’en connaitre davantage.
    Bisous
    Pascale et Didier

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *