Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’été

Notre beau sapin

On nous a toujours dit que plus on veillit, plus le temps semble passer vite, et c’est certainement vrai ! Nous voilà à deux semaines de Noël alors qu’il nous semble que nous sommes rentrés de grandes vacances il y a seulement quelques semaines. Nos journées, soirées, weekends sont bien remplis mais nous arrivons à nous poser pour savourer les bons moments. Notre fiston nous émerveille toujours autant : depuis ses 18 mois, c’est apprentissage du langage à fond ! Il apprend plusieurs nouveaux mots par jour et dans deux langues s’il vous plait ! Et puis il y a aussi la motricité qui s’améliore chaque semaine, monsieur Marty court partout, grimpe partout et ce matin, il nous a fait un petit saut de cabri pour la première fois 😀

 

Cette semaine nous avons installé le sapin de Noël, une grande première pour nous qui n’en avions pas fait depuis de très longues années, nous retrouvons notre âme d’enfant et sommes tout excités par les fêtes, d’autant que cette année nous recevons de la visite ! Denis (le père d’Anaïs), Alice (sa belle-mère) et Alizé (sa petite soeur de 12 ans) vont faire le voyage pour la première fois et nous allons passer les fêtes ensemble, à la façon Kiwi.

Avec Albane

Et ce ne sera pas nos premiers visiteurs cette année car il y a 3 semaines, nous avons eu la visite d’Albane, la copine d’IUT d’Anaïs. Nous nous sommes vus le temps d’un long week-end de 3 jours, à peine le temps de lui montrer les incontournables de Wellington, mais c’était super. On s’est retrouvées comme si nous nous étions vues la semaine précédente, et avons retrouvé nos discussions d’il y a 13 ans (ouille! Ça passe…). Vendredi entre filles pour visiter Wellington avec un arrêt burger et un arrêt Flat White (la spécialité de café de Wellington), puis weekend tous les 4 pendant lequel nous nous sommes bien baladés et avons surtout partagé beaucoup de spécialités culinaires ahah. Notre ventre s’en souvient encore 🙂 En tous cas, le pays semble avoir bien plu à Albane qui nous a dit qu’elle essaierait de revenir nous voir.

Cap Palliser

Le weekend précédant la venue d’Albane, nous sommes allés dans le Wairarapa, région viticole qui se trouve à une bonne heure de Wellington. C’est assez rigolo, c’est un ancien collègue de Christophe qui vit là-bas et qui adore organiser des tours guidés de sa région. Il fait généralement ça en début et fin d’été. On regroupe une dizaine de personnes, on loue un mini van et Andrew nous conduit sur 2-3 sites touristiques du coin. Nous sommes allés déjeuner à Lake Ferry, puis sommes montés au phare du Cap Palliser (pas moins de 250 marches, mais l’exercice est récompensé par une vue imprenable). Ensuite, petit arrêt pour voir les bébés phoques et enfin dernier stop dans un chateau pour déguster un verre de vin. Nous y sommes allés en train depuis Wellington, ce qui était plutôt sympa. En plus, comme le train était loin d’être plein, Marty pouvait avoir son propre siège, ce qui lui a beaucoup plu. On est rentrés à Wellington sous la pluie mais on a eu une super journée sur place, trop de chance !

Quand nous passons des weekends à la maison, ceux-ci sont rythmés par des fêtes d’anniversaire, pendaisons de crémaillère, visites des aires de jeux, balades, stop à la plage, sortie bibliothèque ou musée quand il fait mauvais. Désormais c’est la saison des barbecues qui commence et nous avons eu l’occasion de faire les premiers après-midis barbec’ de l’année. Le dernier en date était chez nous, nous en avons profité pour fêter les 1 ans dans notre maison. Il n’y avait pas moins de 6 enfants de l’âge de Marty, ca remuait bien 🙂

En route !

Profitant du temps plutôt agréable des dernières semaines, Christophe va au travail en vélo tous les jours, ce qui plait énormément à Marty. Tous les matins il va à la crèche en vélo, mais c’est à peine assez loin : la balade ne dure que 2-3 minutes ! Du coup quand Anaïs le récupère l’après-midi, il demande plusieurs fois “Vélo ? Vélo ?” Mais il oublie vite car  il aime aussi marcher – enfin surtout partir dans la direction opposée, ce qui fait que la marche d’à peine 10 minutes devient plutôt 20 minutes et il finit dans les bras après avoir fait 5 allers-retours sur les mêmes 50 mètres…

Pour revenir au vélo, il s’agit d’un vélo électrique, ce qui nous a complètement changé la vie. Christophe a beau avoir la forme et aimer courir dans les montagnes, les 7 kms de montée pour rentrer chez nous le soir, ce n’était pas possible. Et si c’est pour mettre bien plus longtemps que le bus et souffrir, il fallait trouver une autre option. Un de nos copains souhaitait vendre le sien pour en acheter un autre plus puissant et ça tombait parfaitement bien pour nous, surtout en début d’été quand c’est bien motivant ! Le weekend dernier les garçons sont partis en balade jusque la plage de Makara, un petit air de bout du monde que l’on atteint après avoir roulé sur 12 kms sur une route de montagne. Marty a pu observer les moutons, vaches et chevaux à l’aller et s’est même permis une petite sieste au retour. Un peu dur le réveil impromptu par le vent dans le visage dans la grande descente ! Comme on dit, “un grand bol d’air frais”…

Repas de Noel des petits

Ces deux dernières semaines ont également étaient rythmées par nos différentes soirées de Noël – 2 pour Anaïs (la soirée QualIT : son employeur et la soirée Transpower : son client), et 2 pour Christophe : BNZ (son client) et Younity (la boite par qui il passe en tant qu’auto-entrepreneur). Compliqué ? L’important c’est que nous avons fait deux fois la fête au lieu d’une ! Même Marty avait sa petite fête de Noël hier à la crèche. Anaïs s’y est rendue pour l’occasion. Les parents ont amené des spécialités culinaires de leur pays et nous avons partagé tous ces bons plats ensemble à 11h. Les plus grands des enfants ont chanté de nombreuses chansons de Noël (les enfants ont de 0 à 5 ans) dont une en espagnol, une en chinois et une en philippin, le reste en anglais 🙂  Le père Noël est ensuite passé offrir un petit cadeau à chacun. Puis l’après-midi, des animaux de la ferme étaient sur place, dans la cour (un lama, deux lapins, un cochon d’Inde, deux chiens, une chèvre, un poney) ! Quelle journée !

On espère que ces petites nouvelles du bout du monde vous donnent le sourire, toutes nos pensées vont vers vous ces jours-ci. Profitez bien des fêtes de Noël et on va doucement sur le foie gras et les chocolats hein ! 😉

One thought on “Vive le vent, vive le vent, vive le vent d’été

  1. Mimie

    Coucou
    Cela fait du bien d’ avoir de vos nouvelles. Grâce à Marty vous allez redécouvrir les joies des préparatifs de Noël surtout avec vos cadeaux grandeur nature….
    Du côté de Saumur pour moi c’ est bientôt bouclé reste deux trois bricoles à acheter. Pour le reste je pense refaire des biscuits de Noël mais je vais m’ organiser pour le faire dans un grand four car l’ an passé j’ ai galéré dans mon mini four. Lol
    Pour le foie gras et les chocolats faudra bien manger votre part sinon ce serai du gachi et il y en a assez dans la famille … (⊙_O)
    Gros bisous à vous
    Émilie

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *