The LazyFish : un lieu magique

telefish

La cabine de téléphone rouge est l’emblème du LazyFish

Pour continuer dans le genre “vivons une semaine dans un endroit que l’on n’aurait jamais trouvé sans le Helpx”, nous voici cette semaine dans une propriété accessible uniquement par bateau ! 15 min de navigation sont nécessaires pour arriver à destination. Ici pas de portable et le minimum avec une connexion Internet satellitaire. En échange : vue imprenable, un spa oscillant entre 38 et 42°C, des repas à tomber par terre, tout un tas d’activités liées à la mer.

DSC_0112

Un bungalow parmi 6 au LazyFish

La propriété compte 6 studios qui sont généralement loués (mais vides ces jours-ci) + 3 parties privatives, quasiment de la taille de 3 maisons, ce qui forme une très belle propriété !! Le couple qui nous accueille n’est pas propriétaire mais ce sont les gérants de cet endroit. Steve et Jenny font donc de la maintenance et accueillent des groupes jusqu’à 15 personnes en pension complète. Jenny est une réelle chef cuisinière : elle prépare pour 15 personnes les 3 repas principaux avec des produits frais + des biscuits maison pour le thé du matin et de l’après-midi quand ils reçoivent des groupes. Impressionnant ! Le site internet pour les curieux : http://www.lazyfish.co.nz/

Ici les horaires sont un peu décalés, on dine à 17h. On profite donc vraiment de la soirée… Le dimanche soir, pour notre premier repas, nous avons mangé un risotto dément et un gâteau à la mousse au chocolat !

DSC_0106

broderie avec vue

Jour 1, lundi : 4 heures de travail (nettoyeur haute pression pour Christophe et désherbage pour Anaïs). Après cela, le déjeuner nous attendait : des crackers tomates/fromage, des wraps jambon crudités et des petits biscuits maison. Juste excellent ! Ensuite, nous avons eu la surprise d’apprendre qu’il y avait un spa extérieur dans la propriété. Nous y avons passé plus d’une heure sans nous en rendre compte. Plus tard, nous avons pêché sur la jetée, où l’on arrive à prendre quelques poissons dont notre premier cabillaud ! Déjà 17h, l’heure du repas… Nous avons eu le droit à un stew d’agneau avec du riz et du gâteau. Toujours excellent ! Le soir, nous avons tenté un Trivial Pursuit… L’édition australienne est vraiment difficile pour nous car on connait pas vraiment cette culture (personne célèbre, politique, etc.) 🙂 Mais nous sommes arrivés au bout en sélectionnant un peu les questions. La Nouvelle-Zélande compte peu d’habitants et donc beaucoup de choses sont importées de l’Australie : jeux, chaînes de télé, banques, etc.

DSC_0102

les phoques font leur gymnastique du matin

Jour 2, mardi : toujours 4 heures de Karschër pour Christophe et nettoyage complet des 6 studios pour Anaïs. Le midi, “plat” typique : toast beurré et le reste du stew d’agneau dessus. C’est vrai que c’est très bon !! Après ce lunch, nous sommes allés faire une balade en kayak de mer, et avons observé un phoque qui faisait la sieste sur un rocher.

A notre retour, Steve et Jenny nous ont proposé un tour de pêche. 45 min plus tard, nous revenions avec 8 poissons – le maximum autorisé étant de deux par personne et par jour. Nous avons pêché du Blue Cod c’est-à-dire du cabillaud. Le poisson est juste succulent, fraichement pêché, aussitôt dans le gosier. Nous nous étions engagés à faire goûter une tarte au citron meringuée à Steve et Jenny, donc nous sommes passés aux fourneaux jusqu’à l’heure du repas. Ce fut un grand succès ! Si bien que notre tarte sera surement à la carte des menus. Après mangé, nous avons testé le spa à 42°, eh bien c’est vraiment trop chaud, on commençait à cuire après quelques minutes. Ce n’est pas normal d’être debout torse nu en pleine hiver la nuit et avoir chaud… On n’est pas restés longtemps dans l’eau, mais ça nous a tenu chaud pour le reste de la soirée. Le Spa a été réglé pour les jours d’après : ouf on est sauvé !

pêche à la saint jacques

pêche à la saint jacques

Jour 3, mercredi : départ en bateau à 8h pour aller à la pêche à la coquille st jacques ! On utilise ce drôle d’appareil en photo pour racler le fond sableux et ramasser les précieuses Saint-Jacques. Super pêche : une 40aine de la bonne taille, parfait pour un repas à 4, non ?! Nous avons vu une raie énorme qui passait sous la jetée de la maison, c’est impressionnant ! Nous sommes allés pécher quelques cabillauds pour faire un bon repas avec les Saint Jacques. C’était juste parfait et ultra frais.

DSC_0096

Kiwi burger : chou, betterave, bœuf, tomate, concombre, steak, œuf, aïoli et des frites !!!

DSC_0081

Vue sur les Malboroughs Sounds

Jour 4, jeudi : encore de la peinture, à croire que les gens n’aiment pas trop ça car on en a souvent à faire en HelpX. On commence à s’en lasser nous aussi 🙂

Mais de bons Makis pour le lunch pour oublier cela !! Et une randonnée tout en haut de la colline avec une vue imprenable sur le Malborough Sounds. Pour le repas un kiwi burger : juste un délice ! (la recette sous la photo)

Lazyfish-Anais Tui

Anais et Tui (Tui avec la veste rose)

Jour 5, vendredi : nous sommes allés sur la côte pour aller faire quelques courses : Christophe en a profité pour aller chez le coupe-tiffs. Journée tranquille, on a juste détaché des photos et pâtissé des fondants au chocolat 🙂

Jour 6, samedi : Jenny et Steve nous ont proposé de débrousser un passage pour les 2 prochains jours. On peut dire qu’on avait la pêche ce matin là, et pour contrer le froid, nous nous sommes démenés pour tout faire en 3h ! Ils étaient épatés, c’était notre façon de les remercier pour nous avoir autorisé à rester quelques jours supplémentaires dans cet endroit paradisiaque. Maintenant la température du Spa réglée à 39°C, on reste bien une heure dedans lors de notre Spa quotidien. Notre petit plaisir dans le Spa : regarder passer les ferry qui assurent la liaison pour l’île du Nord et contempler les étoiles.

Jour 8 : encore des petits boulots à droite à gauche, Christophe pose un radiateur et Anaïs repeint des marches. Et toujours avec la musique à fond car Steve a installé des haut-parleurs partout et avant il travaillait pour une magazine de musique donc on a écouté de la bonne musique !

lazyfish-christophe peche

c’est qui qui (Kiki) attrape un gros poisson ?

On passe beaucoup de temps à discuter, ils sont vraiment intéressants et curieux. C’est un couple atypique qui a eu leur premier enfant à… 16 ans pour Jenny et 14 ans pour Steve ! Et ils ont décidé d’arrêter leurs jobs il y a quelques années pour prendre la gérance de cette endroit sans aucune qualification pour cela. Steve a commencé par monter sur un bateau et passer son permis, c’est mieux pour vivre ici ! Ils ont déjà accueilli des tas de gens ici et sont donc remplis d’histoires délirantes à partager.

jour 9, mardi : C’est déjà le dernier jour et on a du mauvais temps donc travail à l’intérieur : nous avons nettoyé la maison de fond en comble, interrompu par une pause surprise due à l’arrivée… des dauphins !!! A la base nous avions sélectionné cette annonce car ils disent voir souvent des dauphins et bien on a encore été très chanceux car il aura fallu attendre le dernier jour pour en voir : quelle satisfaction ! Nous avons sauté dans le Zodiac malgré le temps maussade pour aller dire bonjour à un groupe d’une 30aine de plus près. Quel bonheur, c’était exactement le bonus que nous attendions avant de clore le chapitre Ile du Sud. C’est vraiment impressionnant à voir de près !!! On a rien fait l’après-midi à cause du temps sauf un petit spa évidemment, c’est sympa aussi sous la pluie 🙂

lazyfish avec Jenny Steve Tui

LazyFish avec Jenny, Steve et Tui

Dernier jour… C’est avec la larme au coin de l’œil que nous nous sommes dit au revoir avec de franches embrassades. Cet endroit magique restera gravé dans nos mémoires pour très longtemps. On aimerait vraiment pouvoir y retourner un jour.

En début d’après-midi, nous prenons le ferry pour rejoindre l’île du nord où la capitale Wellington nous attend juste de l’autre côté. Nous sommes déjà à 3 mois dans notre aventure et nous nous étions donné 3 mois de HelpX à peu près avant d’essayer de nous installer et trouver un premier job : trouver un toit, un job, comprendre comment ça marche ici, la suite dans le prochain article 🙂

5 Replies to “The LazyFish : un lieu magique”

  1. Jean-Christophe

    Bonjour Anaïs et Christophe,
    C’est vraiment un plaisir que de lire vos aventures. On s’y croirait !
    Votre expérience est tout simplement extra-ordinaire.
    Merci pour ces articles et bon courage pour la suite…
    A bientôt.
    Jean-Christophe.

    Reply
    • Anaïs Post author

      Coucou, merci beaucoup pour ces commentaires, ça nous donne envie de continuer à vous faire partager nos aventures.
      A bientôt.

      Reply
  2. Romy

    Je confirme, je lis vos articles le matin en buvant mon café, et quand je vous lis j’ai l’impression d’encore rêver ! Merci de nous faire voyager avec vous ! Bonne route pour la suite, on pense fort a vous . Bisous

    Reply
  3. vigneron

    ah oui au fait je pense me mettre sur le site helpx pour que vous veniez refaire de la peinture chez nous. pour ce qui est de la pêche ça doit changer de la losse. en tout cas je n’arrive pas a me representé ce qu’est un ciel pure avec la voie lactée mais ça doit être très jolie et si c’est aussi bon que son nom : “milkiway”, alors j’adore!!!

    Reply
  4. nicolas

    Salut,

    Je vous lis depuis le début, et vos récit me font voyager pendant mes repas du midi.
    Je trouve magnifique ce que vous vivez et ce que vous voyez, j’en serai presque jaloux, mais au final je suis heureux pour vous et vous remercie de nous faire partager un peu de votre voyage.
    @+ Nicolas

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *